le festival à travers l'affiche

Les Franches Conteries 2018

Les Franches Conteries 2018
graphisme : Nicolas Maget

9 mai 2018

Contes à découvert 2018

Mercredi 13 juin
20h
L'auditorium
durée : 2h



Tarifs
Normal : 5 €
Adhérent - Réduit - Jeune : 4 €

Sophie Clerfayt

Sophie Clerfayt raconte comme elle aime.
Et elle aime le waterzooï, l’humour, la poésie, le rouge, les silences, la chanson "les haricots", les histoires tendres, le bon sens bruxellois, les changements, les champs de coquelicots, les choses farces, la truculence, voyager, les points de suspension, un bon verre de vin rouge, les bonbons à la violette, le doute, la douceur, le Brésil et l’honnêteté.  

Après avoir beaucoup voyagé, habité en Afrique et au Brésil  en travaillant dans la coopération au développement ;  elle a renoué avec le plaisir de dire.
Un plaisir qu’elle a découvert enfant grâce à Bourvil, Brel ou Beaucarne.
Les jalons importants de sa route de conteuse se nomment Michel Hindenoch, Catherine Zarcate, Christine Horman, les Conteurs en balade, la Troupe du marché, le Collectif Lampadaire à 2 bosses, la Marche des conteurs…

Sophie Clerfayt est conteuse professionnelle depuis 2005 et raconte seule ou à plusieurs voix des contes traditionnels, des récits historiques, des légendes, des souvenirs de voyages et quelques mensonges. Elle raconte la Belgique, le Brésil, les femmes, l’esclavage, les arbres, les rêves, les ânes et la liberté.










Hélène Bardot

Conteur Naturaliste et écologue de formation universitaire, elle découvre l'oasis de paroles des mythes d'origine, puis des contes étiologiques, puis du vaste corpus des contes... et s'y aventure, en quête des « mille et une » façons de partager l'éblouissante diversité du monde vivant.

Elle se lance à conter sur les chemins en 1987 pour dire les arbres, les herbes et les oiseaux à des publics soucieux d'entretenir de bonnes relations de voisinage !

Aujourd'hui, son répertoire, élargi, puise sans cesse à la source inépuisable de la parole du « Conte », qui jamais ne se lasse de dire et redire que la diversité, garantie de nos libertés, est la fille métissée de l'audace et de la solidarité !

http://helenebardot.fr/conter











Victor Cova Correa

Victor Cova Correa est un citoyen du monde à la double nationalité française et vénézuélienne. Né à Caracas, ville de son enfance, il grandit dans les Andes,  aux côtés d’un grand-père cordonnier ambulant qui était aussi docker, marcheur inépuisable, inventeur d’histoires, ami du petit peuple et compagnon des épaves humaines. C’est le grand-père Temistocles qui lui apprit l’alchimie du sourire lumineux et du regard bavard. 

Victor Cova Correa propose des spectacles de contes d’Amérique du Sud, pour tous les publics, il chante et joue du cuatro vénézuélien (un petit grand-père de la guitare).
Conteur et réalisateur, Victor aime observer les réalités trop amères pour être entendues, et les faire baigner dans le miel d'un récit  afin de les rendre plus digestes.







Christine Horman

Parce que conter, écrire, lire, accompagner un conteur, étudier la psychologie des profondeurs, interpréter un rêve, tourner autour d’une histoire pour en percer le mystère, raconter...est sans cesse un voyage intérieur, une exploration intime où cœur et âme se cherchent et se retrouvent ; parce que les légendes, les contes et les mythes nous disent le monde et ses habitants ; parce que les personnages nous emportent là où sont nos songes ; parce que c’est passionnant , je suis désormais conteuse.

Je tends l’oreille, Mélusine murmure « Sois entière et aime ta part monstrueuse », Héphaïstos crie « Sors de la grotte où tu caches ta difformité », ils parlent et vivent pour moi. J’aime croire quand je raconte, que c’est Peter Pan, apparu dans mes rêves au bon moment, qui m’a emportée là, devant des gens disponibles et à l’écoute, là où je peux rendre au monde ce qui lui appartient…










Julien Staudt

Conteur bruxellois, amateur de contes satiriques, d'humour absurde et autres diableries. Je suis aussi chanteur : Jazz et chanson française au ukulele.

Dans mes histoires on retrouve le parfum d'un Bruxelles qui m'a vu grandir, l'univers des auteurs fantastiques belges et cet humour absurde, cher au plat pays. Ces influences se diluent dans des contes séculaires, issus des traditions du monde entier que je traduis avec mes mots, mes images, mon vécu.


J'aime mélanger les genres: passer sans prévenir de l'anecdotique au surnaturel, de l'horreur au saugrenu, du fou rire à la chair de poule. J'essaie d'instruire en faisant rire, d'aborder des sujets graves et de dénoncer (mais toujours avec tendresse) les faiblesses humaines...







Aucun commentaire: